Réception de la prescription à « basculer vers l’eLearning » en période d’urgence sanitaire – Une étude de cas

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Vincent Alonso Vilches
Pascal Detroz
Matthieu Hausman
Dominique Verpoorten

Résumé

Mars 2020 : en raison de la crise du Coronavirus, des centaines d’enseignants universitaires se voient demander par leurs autorités d’assurer, pendant la période de confinement, la continuité des services d’enseignement, par le recours aux outils numériques. Le présent article met en oeuvre une approche conceptuelle intégrée pour évaluer la réception et les effets sur le développement professionnel de cette prescription institutionnelle. Deux outils théoriques sont mobilisés à cet effet : le modèle du développement professionnel de Clarke et Hollingsworth (2002) et celui de la gestion des tensions existentielles de Bajoit (2003). Appliquée au matériel récolté, leur combinaison permet de comprendre comment un enseignant poursuit le but prescrit tout en préservant un accomplissement personnel, transformant les conflits qui surgissent en foyers d’évolution identitaire. En s’appuyant sur cette étude de cas, l’article suggère des pistes qui permettraient aux formateurs d’enseignants de tirer parti des tensions révélées par la situation d’urgence pour personnaliser leurs accompagnements une fois la crise passée.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles