Coévaluation entre pairs apprenants comme échafaudage de la régulation du processus de l’apprentissage

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Jonathan Kaplan

Résumé

Cet article présente le lien entre les stratégies de régulation de l’apprentissage et la stratégie d’autoévaluation individuelle des apprenants à partir de quatre recueils réalisés auprès des étudiants sur un campus numérique, durant trois années universitaires, entre 2014 et 2017. La recherche a été menée dans le cadre d’un programme explorant les autorégulations et corégulations de l’apprentissage dans divers environnements de formation des adultes. Les recueils ont été réalisés à l’aide de l’Échelle de Régulation Individuelle et Collective de l’Apprentissage (ERICA ; Kaplan et al., 2017). Ce sont les analyses par régression multiple réalisées sur les données de l’année 2016–17 qui constituent le point de départ de cette recherche. La coévaluation entre pairs apprenants constitue la stratégie principale qui a contribué à l’autoévaluation individuelle de la méthode d’apprentissage. Cette coévaluation était axée sur les contenus visés par l’apprentissage. L’analyse des données issues de trois autres cohortes atteste de la contribution des corégulations à l’autoévaluation individuelle. Des variations entre les modèles issus des cohortes existent cependant. Elles peuvent être expliquées par les caractéristiques spécifiques à chaque environnement d’apprentissage (méthode pédagogique, enseignants et groupes formés par les étudiants, etc.), ce qui suggère l’importance à accorder à la conception des environnements. L’étayage des stratégies de corégulation est souligné pour favoriser l’autoévaluation de la méthode d’apprentissage.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Dossier Thématique