Évaluer le rôle de l’enseignant dans le niveau de développement des compétences non académiques des élèves à l’école primaire

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Denis Tavant

Résumé

Eu égard à la prégnance de l’effet des pratiques enseignantes sur le parcours scolaire de l’élève (Bressoux, 1994, 2001 ; Hanushek, 2002, 2014), cet article cherche à mesurer l’impact des caractéristiques de l’enseignant sur le niveau de développement chez les élèves de compétences non académiques qui pourraient constituer des variables médiatrices et influer à terme sur la réussite des élèves. Six compétences non académiques sont retenues dans cette recherche : la coopération, l’empathie, la maîtrise de soi, l’anxiété, l’estime de soi et l’internalité. A partir d’un échantillon constitué de 623 élèves et de 26 enseignants d'écoles primaires françaises, nous avons évalué le profil des enseignants (perceptions des élèves) qui favorisent les compétences non académiques (perception des élèves). Les résultats montrent que l’empathie de l’enseignant perçue par les élèves a un effet positif sur l’empathie, la coopération et l’internalité de l’élève. A l’inverse, la réprimande joue négativement sur la maîtrise de soi et contribue à l’augmentation de l’anxiété chez l’élève. L’insatisfaction de l’enseignant perçue par l’élève a un impact négatif sur l’estime de soi de celui-ci. La proximité de l’enseignant lors des interactions avec les élèves a un impact positif et très significatif sur le niveau de développement de compétences non académiques – coopération, maîtrise de soi, empathie, estime de soi et internalité.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Varia