Documenter l’activité évaluative des professeurs des écoles à partir de leurs gestes évaluatifs Étude de cas en mathématiques

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Aline Blanchouin
Nadine Grapin
Eric Mounier

Résumé




L’objet de l’article est de documenter l’activité évaluative de professeurs des écoles en France à partir d’une analyse de leurs gestes évaluatifs. Ces derniers sont d’abord décrits en référence au cadre théorique des gestes professionnels (Jorro, 2018), puis définis comme une combinaison de deux gestes : un de recueil d’informations sur les connaissances des élèves et un autre de rétroaction, ces deux gestes étant consubstantiels à l’interprétation que l’enseignant fait des informations recueillies. A partir de l’étude de cas d’une enseignante de CP lors d’une séance de résolution de problèmes en mathématiques, nous interrogeons dans quelles mesures la nature de l’objet d’évaluation influe sur le répertoire des gestes déployés par l’enseignante et nous cherchons à repérer parmi les gestes de rétroaction ceux qui favorisent une autorégulation de l’activité des élèves. La méthodologie repose sur le fait de décrire d’abord précisément le contexte d’enseignement/apprentissage, puis les gestes évaluatifs déployés par l’enseignante. Les résultats témoignent ainsi d’un évanouissement des savoirs, d’une forte volonté de réassurer l’élève, sans favoriser une autorégulation des apprentissages. La conclusion ouvre sur des perspectives théoriques, méthodologiques et des liens entre recherche et formation.




##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles