Évaluation du dispositif Garantie jeunes : quels effets sur le développement de compétences non académiques des bénéficiaires ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Vilches Océane

Résumé

Depuis sa généralisation en janvier 2017, la Garantie jeunes (GJ) accompagne de manière intensive les jeunes NEET vers l’emploi ou la formation. Alors même que plusieurs évaluations ont été menées sur ce dispositif, cet article cherche à mesurer les effets du dispositif GJ sur l’insertion en formation ou professionnelle, mais également sur le développement de compétences non académiques par les bénéficiaires. Notre recherche s’inscrit dans le cadre d’une convention CIFRE avec la Mission locale Nevers Sud-Nivernais. À partir d’une méthode longitudinale qualitative, nous avons recueilli au total cinquante-cinq entretiens semi-directifs auprès de bénéficiaires de l’accompagnement. Ces entretiens ont été complétés par une vingtaine de journées d’observation directe et participante durant des ateliers collectifs. Ainsi, notre analyse s’inscrit dans une démarche sociologique et entend comprendre les parcours et aspirations des jeunes après un an d’accompagnement. Nos résultats principaux montrent que l’insertion professionnelle et sociale de nos enquêtés s’améliorent à l’issue du dispositif, mais qu’il faut nuancer cet aspect. En effet, notre recherche a permis d’identifier des jeunes pour qui la GJ est une étape de transition, un tremplin, mais également des jeunes pour lesquels elle ne permet pas d’améliorer leur situation socioprofessionnelle initiale, même si dans tous les cas, les jeunes ont développé des soft skills.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles